Barres énergétiques maison pour les sportifs vegan (recette)

Maison / Actualités / Barres énergétiques maison pour les sportifs vegan (recette)
Barres énergétiques maison pour les sportifs vegan (recette)

 

Voici une recette de barres datte-chocolat-myrtille (raw vegan) qui seront délicieuses à la sortie du congélateur (ou du frigo) pour un en-cas de milieu de matinée ou d’après-midi, afin d’assurer un bon apport alimentaire tout au long de la journée en dehors de l’exercice.

Elles peuvent aussi être consommées lors d’une sortie sportive, d’une randonnée ou à la fin d’un entrainement peu intense.

Ces barres ne contiennent que des aliments non-cuit ce qui signifie qu’elles se digèrent facilement et que les enzymes sont préservées pour la bonne assimilation des nutriments.

Les dattes et les myrtilles apporteront des glucides de manière à soutenir ou reconstituer les réserves de glycogène de l’organisme. Les myrtilles ont quant à elles un intérêt particulier pour les sportifs du fait de leurs propriétés antioxydantes (c’est l’un des aliments les plus efficace de ce point de vue).

La poudre protéinée de chanvre ou les graines de chanvre apporteront pour leur part tous les acides aminés essentiels en bonnes proportions (important notamment pour la constitution et la reconstitution des tissus musculaires).

Les graines de lin moulues apporteront des acides-gras polyinsaturés oméga-3, indispensables pour leurs propriétés antiinflammatoires et leur rôle dans le métabolisme des graisses (très important pour les sportifs d’endurance). Elles sont par ailleurs riches en fibres (tout comme les dattes) et en potassium.

(D’après une recette proposé par Brendan Brazier dans le livre Thrive)

Préparation : 5 à 15 min.

Dans un mixer :

– une 20aine de dattes dénoyautées (140g à 150g sans les noyaux) : coupez-les grossièrement en 2 ou en 4

> assurez-vous que les dattes soient bien collantes. Si elles ne le sont pas, un trempage dans un bol d’eau 1 petite heure fera l’affaire. Les dattes de variété Medjool seront meilleurs et bien collantes (mais elles sont plus chères) : dans ce cas, il en faut moins que 20 pour arriver à 150g.

– 25g à 30g (ou 1/4 de cup) de poudre d’amandes moulues (entières de préférence, on peut également les moudre soi-même)

– 25g (ou 1/4 de cup) de cacao cru en poudre (bien moulu)

> trouvable en boutiques bio

– 25g (ou 1/4 de cup) de graines de lin (moulues, ou encore mieux germées et moulue)

– 25g (ou 1/4 de cup) de poudre de protéines de chanvre (ou de graines de chanvre décortiquées moulues dans un moulin à café)

> Facilement trouvable chez différents marchants en ligne

– 35g à 40g (ou 1/4 de cup) de graines de sésame non-décortiquées

– 1 cuillère à soupe de jus de citron

– 1 à 2 pincées de sel (le sel relève agréablement le goût des barres)

Ajoutez ensuite dans le mixer, en dernier :

– 50g ( ou 1/2 de cup) de myrtilles surgelées

Mixez une 30aine de secondes.

Veillez à procéder rapidement à partir du moment où vous mettez les myrtilles pour ne pas les décongeler si vous souhaitez conserver les barres au congélateur.

Vous obtenez une patte collante et relativement homogène, malgré quelques morceaux.

Malaxez pour densifier et coller le tout. Ensuite étalez et lissez les bords et le dessus avec un couteau. Coupez-y 10 barres.

A conserver au frais. Au congélateur, le goût est vraiment meilleur, de plus elles ne gèlent pas, elles peuvent-être consommées directement à la sortie du congélateur.

Option :

– un peu de cannelle dans le mixer pour relever le goût (environ 1 c. à café)

– ajoutez à la main des myrtilles fraîches dans les barres, une fois qu’elles sont découpées