Antioxydants

Maison / Portfolio / Antioxydants
Antioxydants

 

Un rôle importants des fruits et des légumes est de fournir des antioxydants. Ils ont dans l’organisme un effet de régulation chimique par rapport aux radicaux libres qui sont produits lors de diverses réactions (et qui sont utiles par ailleurs). C’est une raison de plus pour laquelle il est important de consommer de grandes quantités de fruits et de légumes.

Une grande mode actuellement est de vendre tel ou tel aliment comme étant un puissant antioxydant, en déduisant ou en insinuant ainsi des sortes de vertus plus ou moins miraculeuses. Il faut penser par exemple à la grande mode des baies de Goji qui résulte surtout d’une opération marketing de grande ampleur.

Il est vrai que ces aliments ont souvent de bonnes propriétés. Mais cela est aussi le cas de bon nombre d’aliments courants, et peu chers. Il faut penser ici à l’ail, formidable aliment s’il en est. Il est un puissant antioxydant et de nombreuses « vertus » sont prêtées à ses différents composants, à tel point qu’il est considéré par certains comme un « superaliment », au même titre que la spiruline par exemple.

Voici un article de décembre 2014 par le magasine grand public Science&Avenir présentant cela.

Une autre grande mode actuellement est celle des régimes « détox », voir des jeûnes, avec lesquels les gens s’imaginent pouvoir se « purifier ». Cela relève certainement plus de la pensée magique que de la véritable connaissance scientifique sur la nutrition. A partir du moment où l’on a une alimentation correcte, c’est à dire basée sur une grande quantité de fruits et de légumes, il n’y a pas de raison de vouloir se « purifier » de quoi que ce soit.

C’est la même chose pour les compléments alimentaires et autre « capsules » plus ou moins « magiques ». Leur place est certainement plus dans la poubelle sous l’évier que sur les étagères de la cuisine. Hormis quelques cas spécifiques, les compétents alimentaires sont souvent inutiles ( mis à part bien sûr ceux prescrits par un médecin dans le cas d’une carence, encore faut-il par ailleurs chercher à soigner véritablement l’origine de cette carence).