Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

Maison / Actualités / Qu’est-ce que la lécithine de soja ?
Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

 

Lorsque l’on lit les étiquettes alimentaires, on retrouve très souvent la lécithine de soja.

Il s’agit d’une matière grasse extraite du soja. Elle est utilisée comme émulsifiant, c’est-à-dire qu’elle permet la dissolution des graisses. Cela sert à la texture et à la stabilité des produits, on en retrouve surtout dans des sucreries, des barres chocolatées, des crèmes glacées, des margarines, etc.

Elle peut aussi servir à d’autre procédés industriels alimentaires, comme agent mouillant ou anti-rassissement.

Elle a progressivement remplacé le jaune d’œuf dans la production alimentaire du fait de son moindre coût et de sa meilleure stabilité.

Elle est souvent remplacée (en tant qu’émulsifiant) par des mono ou di glycérides d’acides gras – E447 (qui ne sont pas d’origine végétale la plupart du temps – se renseigner auprès du fabriquant).

Il n’y a pas d’études montrant la toxicité ou la nocivité de la lécithine de soja avec des petites doses. Il est probable qu’elle soit dans certains produits issue de soja modifié génétiquement.

Si la lécithine de soja ne semble pas être un produit dangereux, elle n’a pas (ou presque) non plus de raison d’être présente de manière récurrente dans un régime alimentaire de qualité. Elle est en général présente surtout dans des produits transformés industriellement, type sucreries, qu’il faut mieux éviter.

Le code additif alimentaire européen des lécithines est E322. Les lécithines ne sont pas forcément d’origine végétale – se renseigner auprès du fabriquant s’il n’est pas précisé « de soja ».

La lécithine de soja est aussi vendue en tant que complément alimentaire. Comme la plupart des compléments alimentaires, cela n’est pas utile pour les personnes ayant un régime alimentaire bien mené, à base de nourriture complète et d’aliments variés.

Un argument en faveur de la lécithine de soja est qu’elle aurait des capacités à réguler le « mauvais » cholestérol. Ce n’est pas là un problème concernant les personnes ayant un régime vegan de qualité.

L’autre argument est qu’elle est riche en choline, une substance indispensable à l’organisme. Cependant, cette substance est suffisamment présente dans le soja entier (tofu, etc. ) ainsi que dans les autres légumineuses et dans les noix. Par ailleurs, la choline est aussi synthétisée par le foie à partir de la glycine (un acide aminé, que l’on trouve donc dans les protéines).

En tant que tel, il existe aussi des substances de la famille des lécithines dans l’organisme humain. C’est par exemple un constituant important de la bille, afin d’émulsionner les graisses pour la digestion.